Système de progression

La pratique martiale a différentes facettes, il est important de créer un cercle vertueux dans l’acquisition des compétences de façon à ce que chacune d’elle renforce les autres et ne s’y oppose pas.

Compétences développées par la pratique:

  • Structure du corps, connaissance biomécanique, proprioception, rééducation.
  • Déplacements, “Tai sabaki”, gestion de la distance et du timing
  • Maniement des armes: bâton, bokken, tanto, etc.
  • Atemis pied, poing, main ouverte, points cibles, mécanique, principe d’efficacité, génération de puissance
  • Projections
  • Contrôles articulaires
  • Stratégie de combat

Ces compétences sont étudiées de façon cyclique, pas de façon linéaire. Un premier cycle cède sa place à un suivant et ainsi de suite.

Grades ?

Non, aucun.
Aucune ceinture du couleur pour se rassurer, pas de concours de médailles, rien. Le monde moderne offre de multiples occasion de se comparer aux autres à travers des signes de reconnaissance extérieurs, inutile d’en rajouter.
Le plaisir de pratiquer, de progresser, d’aider ses collègues à pratiquer et à progresser.